Quel régime alimentaire adopter? (Vous avez le choix)

Résultat de recherche d'images pour "different diet""

Paléo, VEGAN, végétarien, cétogène, sans gluten et la liste est encore longue. On trouve aujourd’hui une quantité incroyable de manière de manger. Les réseaux sociaux sont inondés de conseils et de publicités mettant en avant les vertus miraculeuses de certaines diètes (souvent avec un intérêt financier). De ce fait comment se retrouver dans ce monde complexe de l’alimentation? Comment choisir un régime adapté à soi? Y’a-t’ il réellement une diète mieux que d’autres?

L’objectif de l’alimentation

Il convient de commencer par préciser le but que doit remplir l’alimentation. Quotidiennement, l’ingestion d’aliments et de liquide doit combler vos besoins en macronutriments (protéines, lipides, glucides) et micro nutriments (vitamines et minéraux). Ensuite, la nourriture ingérée doit, en plus d’être le plus naturel possible, vous satisfaire et être adaptée à vous (taille, poids, âge, système digestif, croyance etc.).

La base UNIVERSELLE de l’alimentation saine

Avant de plonger dans le choix d’un régime, il paraît évident de préciser les deux points de base de l’alimentation. Ces derniers sont communs à tous les régimes et il est à mon sens nécessaire de commencer par adopter une base solide et saine avant de faire un choix.

1. Produits BRUTS et NON-industrialisés

Tous les aliments ne doivent pas avoir subi de transformations. Il convient de consommer des aliments avec un seul ingrédient! Lorsque la liste d’ingrédients commence à s’allonger, ce n’est jamais bon signe…Au-delà de trois composants, Aïe aïe aïe!

En cuisinant vous-même vos aliments, vous éviterez de tomber dans les pièges classiques: Ajout massif de sucres, sels, conservateurs, édulcorants et autre chimie nécessaires pour vous rendre accros et en mauvaise santé.

2. Produits NATURELS (vers le BIO)

Il est  nécessaire de se diriger vers des produits cultivés ou élevés de manière respectueuse et juste! Il y a 10’000 ans, les vaches n’avaient pas besoin d’hormones et d’antibiotiques, idem pour les légumes qui poussaient très bien dans un vrai sol non arrosé de glyphosate. L’idée est de se tourner vers un mode de production naturel. Par conséquent, les options sont de cultiver soi-même ses fruits et légumes, d’aller au marché local ou se privilégier le BIO. Chacun fait évidemment dans la mesure du possible.

3. Réflexion Bonus

On se rend rapidement compte que si la planète entière respectait ces deux points, les choses seraient totalement différentes.

  • Diminution des maladies: Diabète, problèmes cardio-vasculaires, la majorité des cancers et bien plus…
  • Baisse de l’obésité et du surpoids.
  • Perte de pouvoir de l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique.
  • Diminution de la pollution.
  • Baisse du prix des assurances maladies.
  • Et bien plus…

À toi de jouer !

À l’heure actuelle, respectes-tu ces deux points?

Que peux-tu améliorer dans ton quotidien?

Quelle serait la première chose à changer dans tes habitudes?

Quel régime choisir?

Revenons à notre jungle alimentaire. Quels sont les critères qui font que l’on se dirige vers l’une plutôt qu’une autre? Comment trouver la diète qui fonctionne pour SOI?

Si vous avez déjà appliqué la base (points précédents), vous avez déjà observé une ENORME différence dans votre quotidien. Toutefois, on peut lister certains points à surveiller afin de juger d’une bonne diète.

  • Digestion
  • Libido
  • Niveau d’énérgie
  • Qualité du sommeil
  • Humeur
  • Niveau de stress
  • Performance sportive
  • Goûts
  • Convictions et Croyances

Un régime adapté à votre organisme devra respecter tous les points ci-dessus. Ainsi, si la consommation de viande vous dégoute et la sensibilité animale vous tient à coeur, les diètes végétalienne et/ou végétarienne seront une option. Si la digestion du gluten ou du lactose vous pose un problème, n’en consommez pas. Si l’ingestion de glucides, vous rend amorphe, dirigez-vous vers la diète cétogène.

Stop aux généralités ! 

Il n’est jamais bon de prendre comme argent comptant des idées générales basées sur des moyennes. Inutile de dire à votre voisin de stopper sa consommation de gluten, s’il le digère parfaitement! Chacun doit faire un travail personnel de recherche afin de trouver le régime adapté à lui.

Les seules valeurs que vous pouvez mettre en avant et conseiller sont celles du naturel (deux points ci-dessus). En effet, si votre voisin/cousin consomme du lait, vous pouvez lui conseiller de prendre une qualité supérieure (fermier du village, lait BIO…). Mettez en avant les produits bruts de même que l’agriculture et les élevages respectueux.

C’est maintenant à vous de passer à l’ACTION

  1. Analysez votre alimentation actuelle avec un oeil critique.
  2. Remplacez progressivement les produits transformés par des produits bruts.
  3. Y’a-t’ il des petits producteurs dans votre région? Un marché paysans ? Un magasin avec des produits locaux?
  4. Renseignez-vous sur les pouvoirs de l’alimentation.
  5. Un Homme éduqué n’est pas manipulable!

Plus d’informations en vidéo

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :