Faut-il être SEC pour être PERFORMANT?

The Future Is Now

On voit aujourd’hui beaucoup d’images de sportifs et sportives avec des corps taillés et les abdominaux apparents. La tendance générale serait donc de vouloir en faire de même. Toutefois, est-il vraiment primordial de penser à l’esthétisme lorsque l’on veut être performant? Faut-il avoir un physique sec pour performer?

Être sec: Définition

Ce terme vient probablement du monde de la musculation (bodybuilding). Il désigne une personne qui a un faible taux de gras corporel. Cette dernière peut être très musclée ou très maigre. Le volume musculaire ne compte pas dans cette définition. Un bodybuilder peut donc être autant sec qu’un marathonien (en % de gras).

Sec = Performant ?

L’apparence du sportif est souvent jugée par les journalistes et les fans, toutefois, y a-t’il un lien entre ce fameux taux de gras et les capacités physiques? Il paraît évident que chaque sport demande un effort et un entraînement différent. De ce fait, il paraît normal que l’apparence physique des sportifs de haut niveau soit en accord avec les demandes de leurs sports.

Ainsi, le physique de l’athlète et par conséquent son taux de gras sont adaptés au sport. On peut décrire différentes disciplines qui nécessitent d’être sec: la course longue distance, le cyclisme, l’hippisme. Dans d’autres sports, le fait d’être sec sera un gros désavantage: Strongman (homme le plus fort du monde), haltérophilie (lourd), Sumo. Finalement, certaines disciplines demanderont des modifications du taux de gras selon la période de l’année: Sport de combat, musculation, CrossFit. Un dernier groupe serait constitué par les sports qui ne demandent pas de conditions particulières: Golf, tir à l’arc, voile.

Taux de gras = Génétique ?

Même si on peut modifier son taux de gras grâce à l’alimentation et au sport, il y a quand même un aspect génétique. En effet, nous avons tous un organisme différent avec des préférences personnelles. Ainsi, certaines personnes seront naturellement sèches ou naturellement plutôt grasses. Cela ne justifie évidemment pas le surpoids, mais permet d’affirmer que l’on doit tous trouver son taux de gras idéal pour être performant.

Si on prend la musculation en exemple, on remarque que le fait d’être trop sec ou trop gras n’est pas optimal pour la prise de muscle. Ainsi, en dehors d’éventuelles compétitions, il est primordial de retrouver ce degré de sèche adapté (% de gras) afin de maximiser ses progrès. Depuis cette base, on peut imaginer que chaque athlète doit adapter son physique à la demande de son sport ET au fonctionnement de son organisme (tendance naturelle).

Champion = Génétique de Champion

Avec cette réalité et en allant plus loin, on peut en venir à se demander, si on ne naît pas champion. Une discipline de fer et un entraînement assidu peuvent-il passer outre une génétique non-optimale au sport que vous aimez?

Cette réflexion concerne évidemment le sport de haut niveau et l’élite mondiale, mais se vérifie souvent. Ainsi, de bons leviers dans les sports de force, de bonnes insertions musculaires en bodybuilding et un gabarit très frêle en hippisme seront des composantes essentielles à la conquête d’un titre mondial.

Sur le papier ces capacités ne font évidemment pas un champion sans un travail acharnés, un mental affûté et une grande discipline. Si on pousse la réflexion (un peu loin), on pourrait éventuellement imaginer que dans quelques années l’on puisse proposer à chacun un sport en accord avec son physique grâce à de tests génétiques.

Qu’en pensez-vous?

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :