3 Tips pour les OPENs en Octobre 2019

2019-cf-open_1_orig.jpg

Les dates de la seconde session des Opens de l’année sont connues et il est temps de vous y préparer. Du 10 octobre au 11 novembre, vous aurez une deuxième possibilité de tester votre condition physique pour évaluer votre progression. Afin de réussir vos Open, je souhaite vous donner 3 conseils.

1. Les Mouvements « officiels »

Image result for crossfit open movements
Source: https://wodprep.com/blog/7-movements-master-crossfit-open/

Comme chaque année, il y a des mouvements qu’on peut considérer comme des habitués des Opens. Sur l’image ci-contre, vous pouvez observer qu’une quinzaine d’exercices seront potentiellement présents durant ces 5 WOD. Sachant cela, il sera intéressant de remettre ces derniers dans votre programmation afin de ne pas être surpris et surtout de pouvoir mettre en place une stratégie selon vos capacités.

L’objectif premier sera de maîtriser le mouvement et d’avoir une belle exécution, même si la performance est importante, la santé passe toujours au premier plan.

Il est fort probable que certains mouvements comme les MU ou les Handstand walk ou certaines charges soient limitants, cela est pleinement normal et soulignera les domaines sur lesquels travailler à l’avenir.

2. Cardio, encore et toujours…

Les capacités cardio-vasculaires et pulmonaires seront comme chaque année une composante majeure pour être performant aux Opens. Face aux AMRAP, vous devrez trouver un rythme de croisière le plus haut possible afin de faire le plus de répétitions. Pour s’attaquer aux For Time, il sera nécessaire de mettre en place une bonne stratégie pour être le plus rapide sans se cramer. Finalement, selon la durée, vous devrez être explosif, résistant et endurant (=complet). Ce travail s’est évidemment fait hebdomadairement dans votre box, cependant, n’hésitez pas à pousser un peu la machine pour repousser vos limites.

3. Avez-vous travaillé en STRICT ?

Lors de la dernière session en février, on a dû faire face à une forme stricte à l’intérieur d’un WOD: 50 HSPU (HandStand Push Up). Ce « nouveau » type d’exécution avait souligné chez beaucoup (moi le premier) le manque de travail et surtout de force stricte. Par soucis de santé chez les pratiquants de CrossFit, Greg Glassman avait souhaité éviter le kipping qu’il considère comme dangereux.

Image result for HSPU strict
HSPU strict

De ce fait, il faut s’attendre 6 mois après à être à nouveau testé sur une ou plusieurs formes strictes (peut-être la même!). L’amélioration du travail en strict prend du temps,  par conséquent soyez patient et ne brûlez pas les étapes.

À vous de jouer !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :