Faut-il peser ses Aliments?

peser aliments.png

Cette question ressort souvent comme une peur pour beaucoup car le mythe veut que ce soit quelque chose de difficile à tenir sur la durée. Il convient de plutôt voir cela comme un contrôle total que vous avez sur votre alimentation.

En effet, le fait de ne pas peser, comptabiliser ou quantifier signifie que vous compter sur le hasard pour atteindre vos objectifs. L’alimentation est similaire à un budget: si vous gagner 3000 CHF par mois, vous ne devrez pas dépenser 3500 CHF sous peine d’avoir des dettes (= prendre du gras)! Qui dépenserait son argent sans regarder le coût de ses achats ???

Pour atteindre ses objectifs, il parait donc essentiel de comptabiliser ses apports nutritionnels. Pour se faire, le meilleur moyen est de construire votre diète en fonction de vos dépenses énergétiques (kcal), de vos goûts et de votre rythme de vie (nombre de repas et macro nutriments). Une fois votre alimentation personnalisée sur papier, il ne vous restera plus qu’à l’appliquer. Un plan adapté ne devra pas être source de frustration.

Une base solide

Cette diète quantifiée sera une base solide sur laquelle effectuer des modifications en fonction de vos objectifs et de vos résultats. Par exemple, si vous remarquer que votre poids ne descend pas sur la balance, vous pourrez ajuster les quantités afin de continuer une perte de gras. Idem pour une prise de muscle.

En plus de ces données issues de l’alimentation, vous devrez également créer un tableau dans lequel insérer l’évolution de votre poids et de vos mensurations (taille, cuisse, poitrine etc.). Ces précieux chiffres vous donneront une vue d’ensemble sur votre avancée vers votre objectif et surtout ils seront une source de motivation car cette évolution se verra non seulement dans le miroir mais aussi sur le papier!

Des repas variés

Afin de varier vos aliments et les combinaisons de repas, vous pouvez faire une liste avec des idées de futurs repas et surtout des équivalences alimentaires. Faites par exemple un tableau avec diverses formes de glucides qui vous apportent le même nombre de  calories:

Xg de riz = Yg de quinoa = Zg de polenta …

Faites de même pour les protéines et les lipides. Ainsi, vous aurez la possibilité de varier plus facilement vos sources alimentaires sans devoir vous lancer dans de longs calculs.

Pas de balance, pas de problèmes

Afin de devenir indépendant de votre balance, il est possible d’utiliser d’autres récipients  pour quantifier vos aliments comme des cups, cuillère à soupe, cuillère à café etc. Bien que moins précis, ces derniers vous permettront de quantifier plus rapidement ou différemment votre nourriture. Il faudra encore une fois définir des équivalences au préalable.

Conclusion

Dans le cas où ton alimentation est un problème, je te conseille fortement d’adopter ces conseils et de suivre une ligne directrice claire qui te mènera vers tes objectifs. Il s’agit à mon sens du meilleur moyen d’évoluer et de rester motivé.

À toi de jouer !

L’article en format vidéo

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :