Comment compenser les Repas de Fêtes?

Comme chaque année, les fêtes de fin d’année sont accompagnées de nombreux repas, qui sont très caloriques. Les classiques: foie gras, fondue chinoise, bûche… Ces aliments sont très gras, très sucré et évidemment trop riches. Toutefois, faut-il éviter les excès de Noël? Non, évidemment! Il est important de savoir profiter en famille, entre amis lors de cette période de l’année et le fait de se frustrer sera à mon avis très coûteux psychologiquement.

i114215-.jpg

Après cette période, il sera évidemment essentiel de retrouver une réalité alimentaire saine. Cependant, après 2,3 voire 4 gros repas, le surplus caloriques peut être très grand. Dans la suite de cet article, je vous donne quelques astuces pour retrouver un équilibre nutritionnel et pour compenser cette période d’excès.

A. Contrer les déséquilibres métaboliques

Dans ce premier chapitre, je vous donne des astuces pour aider à rééquilibrer votre métabolisme au niveau de l’équilibre chimique, ce qui est rarement pris en compte et pourtant tellement important.

Des repas très caloriques et faibles nutritionnellement

On parle souvent de calories, mais jamais de vitamines et minéraux! En effet, cette augmentation de la charge calorique ne rime pas forcément avec augmentation des micro nutriments. De ce fait, après les fêtes, il convient de refaire le stock de ces derniers afin de mettre le corps dans des conditions de fonctionnement optimale. Pour se faire, vous pouvez consommer des jus de fruits pressés, de bonnes salades mêlées, des graines et noix de toutes sortes et évidemment, une grande quantité de légume.

Stop à l’acidité

Un autre déséquilibre engendré par les gros repas est l’augmentation de l’acidité corporelle. En effet, les féculents, la viande, les produits laitiers et les desserts sucrés sont acidifiants pour l’organisme. Encore une fois, l’équilibre corporel se retrouve bouleversé. Afin de contrer cela, vous pouvez boire de l’eau chaude avec un jus de citron, cela quelques fois dans la journée.

jus-citron.jpg

Je fais quelques fois un jus grâce à un extracteur à base de curcuma, poivre, gingembre et citron. Attention! Il faut couper cette préparation avec plus ou moins d’eau car il est très fort et intense. Les légumes verts sont également d’efficaces anti-acides. Ces derniers sont en plus de cela très faibles en calories, de ce fait, ils peuvent être consommés à volonté!

B. Contrer le surplus caloriques

Dans ce deuxième chapitre, nous attaquons le problème le plus connu: l’excès de calories. Il y a divers moyens plus ou moins difficiles qui nécessitent des protocoles différents.

Le Jeûne et la Mono diète

Le jeûne et la mono diète sont efficaces sur deux points. Premièrement, ils permettent de réduire considérablement le total calorique en comparaison avec une journée « normale ». Deuxièmement, ils donnent un peu de répit au système digestif qui est souvent surexploité, notamment chez les sportifs. Ces pratiques ne sont pas pour tout le monde et durent entre 1 et 3 jours. Pour les novices, commencez par 24h! Il est primordial de se renseigner activement sur ces pratiques afin de les effectuées dans les meilleures conditions.

Un point important avec ces démarches est de reprendre une alimentation très saine après les avoir effectuées. En effet, le système digestif aura retrouvé un « second souffle », le fait de lui donner directement trop de travail serait néfaste et contre-productif.

Réduction glucidique

Un excès doit se compenser. C’est un réalité énergétique très simple. Le meilleur moyen pour faire cela est de diminuer les quantités de féculents/glucides. Ce processus est très simple et sans frustrations si vous augmentez les quantités de légumes. Cela vous permettra d’avoir une sensation de satiété avec une charge calorique moindre. La durée de la restriction sera en fonction de votre surplus.

C. Le Sport

L’activité physique reste un indispensable à obligatoirement inclure dans la balance. Peu importe la nature de la pratique. Elle permet l’évacuation des toxines, l’élimination de calories et de booster son organisme. Il ne faut, toutefois, pas compter exclusivement sur l’activité physique pour compenser les repas de fêtes.

D. Conclusion

En attendant l’application des ces processus, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et de prendre beaucoup de plaisir autour de la table.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :