Des Protéines sans Viandes

Désastre écologique, souffrance animale, faible qualité, la viande est un réél problème actuellement. De quoi se remettre en question sur sa propre consommation de produits carnés. Avec l’industrialisation, la viande est devenu un produit aborbable pour tout le monde. Ainsi, la hausse de la production et la recherche de plus en plus de rentabilité, nous mène vers des pratiques malsaines: injection d’hormones, utilisation en masse d’antibiotique, nourriture non adaptée aux animaux, conditions de vie lamentables etc. Tous ces points sont des arguments qui convergent vers une diminution de sa consommation de viande, autant pour la cause animale et sa propre santé.

veganer-burger-mit-melanzani-laibchen-lidl-oesterreich.png

Ayant moi-même essayer de réduire ma consommation de produits carnée, je souhaite partager avec vous mes astuces. Beaucoup de sportifs qualifient la viande comme un indispensable à la progression et surtout à la construction musculaire, cela à tort. Les protéines sont présentes dans quasiment tous les aliments, en quantité variable. Ce sont ces dernières qui sont tant convoitées par les sportifs et indispensables au bon fonctionnement du corps humain. Voyons maintenant où les trouver?

Les produits aimaux

Les deux produits issus du monde animal qui ne nécessitent pas de tuer sont les produits laitiers et les oeufs. La qualité de ces produits se dégradent également avec l’industrialisation. Il convient donc de privilègier le Bio. Ensuite, on peut mettre en avant le fait que les poulets et les vaches laitières n’étant pas assez productifs suivrons le même chemin que leurs collègues élevé pour la viande.

MontageLaitBeurreOeufs_600

De plus, le lait est au centre d’un vaste débat pour savoir s’il est néfaste de le consommer ou non. Des études montrent le lien entre certains cancers et la concommation de lait, notamment dû aux facteurs de croissance (IGF). Un nombre croissant de personne a également des problèmes pour digérer les produits laitiers et plus précisément la caséine et/ou le lactose. Il convient de s’écouter et de limiter ou supprimer l’ingestion de ces produits si votre digestion se dégrade.

Les produits végétaux (Vegan)

Grâce à la baisse de qualité du côté animal, les végétaux ont le vent en poupe. Additionné à cela, le mouvement vegan jour un gand rôle dans la promotion de produits protéinés sans viande. Il convient de rappeler que les protéines végétales sont moins bien absorbée et converties par l’organisme. Ainsi, il faudrait en consommer plus pour palier à cela.

shutterstock_163296371Premièrement, il y a le soja qui peut se trouver sous différentes formes (tofu, flocons, yoghurt) mais qui reste dans tous les cas très protéiné. La trop grande consommation de cette plante est remise en question à cause des phyto-oestrogènes qu’elle contient si les produits sont mal filtrés et surtout le fait qu’elle soit principalement OGM (organisme génétiquement modifié).

Ensuite, nous avons les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots rouges…). Ces végétaux sont des bonnes sources de protéines et de glucides. Vous pouvez les trouver sous forme naturelle ou de pâtes, farine… Il est primordial de faire tremper une nuit ces derniers dans de l’eau froide et de bien les rincer afin d’élimiter les anti-nutriments. Ce sont ces molécules qui vont causer les problèmes digestifs liés à leur consommation.

Legumineuse.jpg

Les céréales sont les dernières soures de protéines. Leur teneur est largement plus faible que les autre sources, mais il ne faut pas les négliger. Avec l’ultra-affinement de ces derniers et notamment du blé, est née l’intolérance/sensibilité au gluten qui est aujourd’hui autant un réél problème qu’une mode. Dans ce cas, il est possible de se tourner vers d’autres aliments: pomme de terre, patate douce, sarrasin, amarante, quinoa…

Conclusion

Pour la viande, il sera primordial de privilègier la qualité à la quantité. Ainsi, en consommant de la viande bio ou de producteur local (que vous connaissez), vous aurez la garantie de bons traitements et par conséquent une qualité de viande supérieure.

Pour les sources végétales, il est important de les inclure petit à petit afin d’habituer son corps à la bonne absorption de ces dernières. La famille des légumineuses apparaît comme le remplacant idéal aux produits carnés. De plus. elles peuvent se préparer sous de nombreuses façons. Laisser libre court à votre imagination, varier et savourer…

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :