La Nutrition pendant les Opens – Fueling The Open

Tout commence dans la cuisine

Lorsque les Opens arrivent tout le monde veux avoir un avantage.

Mais, pour être performant lors de cette compétition, il ne suffit pas de prendre de la poudre dans un bidon vert fluo avec écrit “shred” et “energy” dessus. Le secret n’est pas non plus dans un pot de protéine cookies-and-cream.

Le fait d’être performant durant les Opens et globalement en bonne santé dépend de trois choses: S’entrainer dur, de manière constante et ce que vous manger.

Becky Harsh (CrossFit staff member, Coach Level 4 et Owner de CrossFit Beaver Menace) dit que la base de la performance et de la santé est toujours dans la nourriture brute (vraie).

“C’est là où tout commence” dit-elle.

intheopen-1210x642

“Nutrition First” – Premièrement la Nutrition

Harsh, 43 ans, a fait tous les Opens depuis 2011 sans exceptions.

“Je trouve intéressant d’utiliser mon corps comme un terrain d’expérience. Comment puis-je faire cela? Comment ma façon de manger peut influencer ma performance?” dit-elle.

Lorsqu’un de ses membres souhaite changer sa nutrition, Harsh commence toujours par la prescription de base de Greg Glassman: viande, légumes, graines et noix, une peu d’amidon et pas de sucre.

C’et seulement après s’être débarrassé des sucres et de la nourriture industrielle que ces personnes comprennent la qualité de la nourriture dont ils ont besoin et le sentiment qu’ils ressentent lorsqu’ils arrêtent d’introduire n’importe quoi dans leurs organismes.

“C’est une grande prise de conscience pour eux” dit Harsh.

Une fois qu’un membre mange de la vraie nourriture en quantité raisonnable depuis quelques mois et veux améliorer sa diète, Harsh le ou la dirige vers le régime “Zone” (The Zone Diet).

Harsh suit elle-même cette diète et comptabilise ses macro nutriments dans les proportions Zone: 40% de glucides, 30% de protéines et 30% de lipides.

“J’essaie d’équilibrer au travers des repas pour me sentir bien et avoir assez d’énergie, mais j’ai droit à un certain nombre de macro nutriments que j’essaie de respecter à la fin de la journée” dit Harsh.

Des Suppléments?

Elle n’utilise pas de compléments mis à part le shaker de protéine lorsqu’elle ne peut pas manger de vraie nourriture. Comme la majorité des athlètes qui participent aux Opens, elle n’aspire pas à dépasser cette première étape de la saison de CrossFit. Pour elle, le meilleur supplément est la récupération.

“Les suppléments ne sont pas utiles pour le pratiquant qui vient dans le CrossFit local pour se dépenser quelques fois par semaine. Il n’y aurait aucun intérêt à lui donner un pre-workout” dit Harsh.

Même au milieu des Opens, il est important de se rappeler du pourquoi nous nous entrainons à savoir être en bonne santé, se sentir bien et apprécier la vie.

“Dans la vraie vie, si un problème survient, nous n’avons pas le luxe de dire: Hey, la vie, attend juste une seconde… j’ai besoin de prendre mon pre-workout et attendre 15 minutes avant que quelques chose puisse arriver”.

Pour elle, les suppléments donnent un sens irréaliste à sa forme physique.

“Et en plus de cela, le CrossFit est simplement question de forme physique”.

Comme pour toute compétition, les Opens sont un mauvais moment pour commencer à prendre et expérimenter des suppléments. Les athlètes doivent se fier à leurs habitudes.

Les Opens et la Nutrition

Lorsque l’on parle de nutrition pendant les Opens et au-delà, Harsh nous dit son conseil No.1: toujours anticiper. Il faut rendre facile le fait de bien manger, ce qui permet de rester dans le droit chemin plus facilement.

“Ne te laisse pas prendre dans un scénario où tu peux seulement faire de mauvais choix”. “Confirure-toi pour le succès”.

Certaines personnes se sentent bien en faisant du jeûne intermittent, toutefois, Harsh n’aime pas rester trop longtemps sans manger de ce fait, elle mange toutes les 3-4 heures.

Manger de bons aliments comme des légumes, des fruits et des protéines de bonnes qualités, faites une exception seulement si vous avez bien mangé avant.

Pour ceux qui veulent améliorer leur nutrition dans une voie saine et durable, les Opens sont une grande source de motivation.

Pour cette raison, CrossFit Beaver Menace propose une challenge nutrition durant les Opens qui se focalise sur les effets d’une bonne alimentation sur la performance et le bien-être.

“C’est un très bon moment pour commencer un changement dans un environnement sain”.

La réalité est que le fait d’être en forme va bien plus loin qu’un score aux Opens ou un challenge nutrition. Au bout de 5 semaines, tout s’arrête mais l’engagement à s’entrainer et manger sainement amène des résultats sur toute une vie.

Le point de départ est de manger de la vraie nourriture, de savoir en quelles quantités pour pouvoir faire des ajustements et de récupérer suffisamment.

“Mange de bons aliments, contrôle les quantités et repose-toi”. “Cela pèsera plus que n’importe quoi dans la balance pour ta forme physique”.

Voilà un conseil pour les Opens et les 47 semaines restantes de l’années…

Auteur: Hilary Achauer

Source original de l’article: https://games.crossfit.com/article/fueling-open/open

Traduction: Léonard Pedimina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :