L’Entrainement de la Puissance

La puissance est la capacité à générer une grande quantité de force sur une courte période de temps.

b6c82c249282675669d3ce2ebd9a01e0.jpg

Alors que la force montre la quantité de force que vos muscles peuvent exercer, la puissance montre la vitesse avec laquelle cette force peut être exercer. Par exemple, si vous complétez une tâche orientée sur la force, peu importe le temps qu’il vous faut pour effectuer cette tâche ou qu’il s’agisse de soulever un canapé des poids ou monter des escaliers. En fait tout ce qui importe est que la tâche soit effectuée et le fait de faire les choses lentement n’enlève en rien l’efficacité du mouvement. Mais lorsque l’objectif est la puissance, la vitesse compte. Cette vitesse avec laquelle vous allez soulever un poids, un canapé ou monter des escaliers représente la rapidité de recrutement musculaire, c’est pourquoi la puissance est souvent appelée la force-vitesse.

Alors pourquoi la puissance est-elle utile pour un athlète d’endurance qui semble se déplacer très lentement en comparaison avec un sprinter (100m)?

Tout converge sur le fait que l’entrainement de la puissance ne travaille pas autant les muscles que le système nerveux (Okamoto). Quand vous entrainez la puissance, votre système nerveux central apprend à recruter les muscles de manière plus efficace créant une meilleure utilisation de ces derniers sans les effets négatifs d’une trop grande masse musculaire. J’aime imaginer cela de la façon suivante: la puissance vous accorde simplement le fait « d’affiner » votre force (que vous avez construit). En fait, tant que vous appliquerez les règles de l’entrainement en puissance qui sont un petit nombre de répétition, soulever des charges légères rapidement et bouger rapidement, vous allez améliorer la capacité à maximiser l’utilisation des muscles sans significativement augmenter leurs volumes (pas de micro-déchirures).

Pour résumer, l’entrainement de la puissance est simplement le fait de pousser plus rapidement le moteur dans votre voiture sans augmenter la grandeur de la voiture ni celle du moteur. Les résultats sont une dépense calorique plus basse, la diminution de la fatigue musculaire et par conséquent une meilleure endurance.

Auteur: The Editors

Source originale de l’article: http://sweatrxmag.com/training-for-power/

Traduction: Léonard Pedimina

Image: https://i.pinimg.com/originals/b6/c8/2c/b6c82c249282675669d3ce2ebd9a01e0.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :