4 Alternatives Saines au Lait de Vache

Got Milk? C’était avec ce slogan que les américains ont été bombardés il y a quelques années, il était accompagné de photos de célébrités avec une moustache de lait sur les panneaux publicitaires et publicités télévisées. Le département américain de l’agriculture (USDA) recommande 2 à 3 verres de lait par jour dans ses guides alimentaires. Selon l’USDA, l’apport en produits laitiers est “lié avec l’amélioration de la santé osseuse et peut jouer un rôle dans la réduction de l’ostéoporose”. Cet apport est aussi associé avec avec la réduction de risques de maladies cardio-vasculaires, de diabète de type II et à une pression sanguine plus basse chez les adultes. Hmmm — je suppose qu’il n’y a donc rien de mauvais à consommer des produits laitiers? Je suis sûr que l’industrie multi-milliardaire du lait nous dirait si la consommation de lait s’accompagnerait de graves d’effets délétères.

La vérité en la matière est que la consommation excessive en produits laitiers est toxique pour le corps. Selon Amy Lanou, Docteur et directrice en nutrition au PCRM (Physicians Committee for Responsible Medicine), “en plus du cancer de la prostate, le lait a été lié à l’asthme, anémie, allergie, diabète juvenile, obésité, problèmes cardiaques et cancers des ovaires et du sein”. Charmant. En plus de cela, l’hormone de croissance bovine (BGH), une hormone naturellement produite par les vaches laitières a montré une élévation significative du niveau d’hormone chez certains sujets créant ainsi une grande quantité de problèmes de croissance. C’est encore pire avec la présence d’hormones artificielles dans le lait. Recombinant BGH (rBGH) est une hormone synthétique et génétiquement produite par la compagnie Monsanto. Vendue sous le nom de l’industrie “Posilac”, elle est injectée aux vaches pour augmenter la production de lait sur le court terme. rBGH augmente de 16 le taux des conditions médicales nocives chez la vache et il y a des preuves scientifiques que cela pourrait augmenter la résistance aux antibiotiques et le risque de cancer chez l’homme.

Et je n’ai même pas encore parlé des effets de ces mega industries laitières sur l’environnement ou le traitement de ces animaux. Les vaches dans la nature (à l’état sauvage) ont une espérance de vie de 20 ans. La durée de vie moyenne d’une vache dans une ferme industrielle est de environ 5 ans avant de inévitablement finir en Big Mac. Cela a probablement à faire avec le fait qu’elles passent le plus clair de leurs temps debout à manger une nourriture dénaturée et à se faire tirer le plus de lait possible. Il y a également une pratique très fréquente qui est de couper les cornes des vaches sans la moindre anesthésie. En plus de cela, l’industrie laitière produit près de un milliard de tonnes de fumier chaque année et une partie de cela va directement dans les cours d’eau (dans ce cas, aux USA). En fait, une seule vache laitière émet plus de gaz nocifs dans sa vie qu’une voiture standard. De plus, le fumier génère 65% du protoxyde d’azote humain soit 296 fois le potentiel de réchauffement planétaire (PRP) du CO2.

Maintenant que nous avons établit que l’achat et la consommation de lait était nocive, voyons quelques alternatives:

1. Le lait d’amande
Le lait d’amande a été vanté plus sain que le lait de vache et de soja. Il contient moins de calories que le soja (90 calories dans 8 oz.), est moins saturé en gras (saturé) et cholestérol , contient 25% des apports journaliers en vitamine D et la moitié (50%) des apports en vitamine E. De plus, il a été reconnu comme aliment préventif des troubles cardiaques.

2. Le lait de riz
Le lait de riz est produit à partir de riz brun et contient du sirop de riz, du jus de canne évaporé ou autres sucrants naturels. Il est souvent renforcé avec du calcium ou de la vitamine D. Il est généralement très sucré et dilué (dans l’eau). Le principal désavantage du lait de riz est qu’il est principalement une source d’hydrates de carbone. Il est donc un bon substitut pour les recettes mais ne devrait pas être utilisé comme remplaçant en macro nutriments.

3. Le lait de chanvre
Le lait de chanvre est nouveau sur le marché et est produit grâce à des graines canadiennes où ces cultures sont légales. Il est une bonne source en oméga 3 et 6, calcium, phosphore et est habituellement fortifié avec d’autres vitamines et minéraux. Le lait de chanvre est également sans cholestérol et lactose, bas en graisses saturées et riche en acides gras essentiels. Comme les autres laits végétaux, il manque de calcium et est beaucoup plus rare que le lait de soja, riz et chèvres.

4. Le lait de coco
Le lait de coco est riche en acide laurique, une graisse saturée qui améliore la santé cardiaque et le (bon) cholestérol HDL. Il contient également peu d’amidon, est sans soja, gluten, cholestérol et traces de noix. Le gras qu’il continent est considéré comme une bonne source qui est facilement métabolisé par le corps en énergie et non pas stocké sous forme de gras. C’est une bonne alternative pour les personnes qui sont intolérantes ou allergiques au lait de vache.

Auteur: William Imbo

Source originale de l’article: http://boxlifemagazine.com/5-healthy-alternatives-to-cow-milk/

Traduction: Léonard Pedimina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :